Les nouveaux habitats écologiques

Les nouveaux habitats écologiques, c'est l'avenir !

L'architecture durable amène des innovations récentes en matière d'écoconstruction et favorise d'avantage l'usage de matériaux plus écologiques tels que du bois, de la paille, du carton, de la ouate de cellulose, de la fibre de bois, du sable... et tend à s'inspirer fortement du biomimétisme. 

L'architecture contemporaine ancre la durabilité et la réversibilité des bâtiments, y compris la durabilité sociale dans le monde moderne.

Ces solutions alternatives renouvelées en matière de construction, et ce dès l'écoconception et le choix de l'emplacement du bâtiment. 

Ces innovations réduisent les conséquences de l'empreinte écologique des bâtiments (avec une réduction des gravats, l'usage de la géothermie, de panneaux solaires, un emploi plus important du bois, et globalement de matériaux naturels, de l'éclairage naturel ou d'installation led, de béton à gradient, ...), et une réduction de l'énergie grise des bâtiments (consommation d'énergie liée à la construction, puis à la déconstruction d'un bâtiment) et réconcilie l'homme urbain avec la nature


Aujourd'hui, plus de la moitié de l'humanité vit en ville, cette urbanité ne doit pas se faire au détriment du lien vital et immémorial entre l'homme et la nature. 

Cette connexion entre l'homme et la nature reprend ses droits en milieu urbain avec la présence de plus en plus forte de murs végétaux, de toits végétalisés, d'une agriculture urbaine, de ruches sur les toits, etc...  

C'est le grand retour de la nature en ville ! 

Nous pouvons citer comme belle réalisation de ce retour à la nature les deux tours du Bosco Verticale à Milan - Italie - littéralement "la forêt verticale" du talentueux architecte Stefano Boerie. 

Nous pouvons cités aussi l'exemplarité de la ville de Copenhague au Danemark qui vise la neutralité carbone d'ici 2025, et la construction d'immeuble comme le green Lighthouse à l'Université de Copenhague.

L'écologie pousse à une restructuration complète de l'organisation, du fonctionnement, et du mode de vie des habitants des villes.
La nouvelle ville de Masdar aux Emirats Arabes Unis - Abu Dhabi, est un brillant exemple de ville qui intègre toutes les innovations écologiques les plus modernes, dont la ville intelligente, et qui pour sa construction pousse à inventer des solutions plus écologiques notamment pour les transports.

L'écovillage est un bel exemple  de changement de mode vie en milieu rural, nous pouvons citer le "Findhorn écovillage" situé en Moray (au Nord de l'Ecosse), dans lequel est mis en application des solutions de développement soutenable sur trois axes avec un modèle alternatif en matière environnemental, social et économique. 

Ainsi, de nombreuses technologies écologiques sont utilisées comme les constructions écologiques, l'épuration des eaux usées, la production d'aliments biologiques, un parc éolien. 

Ce qui vaut aux résidents de cet écovillage ou éco-lieu d'avoir la plus basse empreinte carbone des pays industrialisés.


La maison en ossature bois

Pourquoi choisir la construction d'une habitation en ossature bois ?

C'est plus écologique !

Les matériaux de construction rejettent du dioxyde de carbone pour être transformés, et mis en œuvre, le bois en absorbe une quantité considérable tout au long de sa croissance, et nécessite très peu d’énergie dans le cadre de son industrialisation.

Ainsi, 1 m3 de bois stocke en moyenne une tonne de Co2. Dans ce contexte, en piégeant ainsi le Co2, les arbres en diminuent considérablement la concentration dans l’atmosphère, et ralentissent par conséquent sensiblement le réchauffement de la Planète, dont la responsabilité est imputée aux gaz à effet de serre, et qui sont composés à 55% de Co2.

Il est aussi tout aussi important de comprendre qu’un arbre a une durée de vie limitée à quelques décennies ou quelques siècles, et qu’en conséquence en fin de vie, il se décompose et restitue ainsi dans l’atmosphère le gaz carbonique qu’il a absorbé pendant sa croissance. C’est pourquoi, afin d’éviter un bilan Co2 nul, il convient de le récolter à maturité, pour qu’il laisse sa place aux jeunes arbres replantés, plus gourmands, et de le stocker durablement. 

A ce titre, le seul lieu de stockage du bois récolté, qui soit à la fois durable et important en terme de volume, est la construction !


C'est plus économique !

Les constructions en bois sont aussi, économique, les prix oscillent entre 950 et 1500 Euros/m2, ce qui est plus qu'abordable. 

La maison bois est aussi plus avantageuses en termes de coût de construction, elle vous permettra de réaliser des économies sur les fondations de part sa grande légèreté.

Les délais de construction étant très brefs, cela permet d’économiser sur les intérêts de votre crédit, et d’emménager plus rapidement, en évitant ainsi la superposition entre le paiement de votre loyer et le prélèvement des premières mensualités de votre crédit.
L’équation devient simple : 
chantier moins long + coûts moins élevés = coût financier réduit !
Vous pourrez alléger votre budget en achetant le « clos-couvert », c’est-à-dire en vous chargeant vous-même des aménagements intérieurs (cloisons, plomberie, électricité…).

Les jeunes générations peuvent ainsi s'offrir un logement sans s'endetter sur une trop longue durée !

Le kit de construction Maison Modulaire écologique (MME)

Le kit de construction ossature bois est écologique et économique, il s'agit d'un premier module préfabriqué en atelier et adapté aux besoins présents et établi avec un plan. 

Ultérieurement, il sera possible de faire évoluer l'habitation par l'ajout d'autres modules reliés entre eux par un sas de liaison, c'est la maison modulaire écologique (MME). 

La modularité et l'évolutivité de l'espace permettra donc de faire face plus facilement aux changements dans la vie des occupants, comme une naissance ou l'accueil des parents âgés, suite à la détérioration de leurs état de santé ou de leurs dépendance et qui induisent le besoin d'une pièce supplémentaire.

C'est l'habitat qui s'adapte aux occupants et non plus le contraire !

En pratique 

En pratique, une Maison Modulaire Ecologique (MME) c'est un kit de construction en ossature bois écologique et économique : fabrication à l’ancienne, avec un véritable fermage emboîté par tenons et mortaises chevillées en bois.


Une gamme de 11 modèles prédéfinis de 26 m2 à 148 m2. La largeur des modules est constituée de 2 ou 3 panneaux ; la longueur des modules n’est pas limitée : il est donc possible de commander une maison d’une superficie supérieure. 

Le type des panneaux est à choisir librement en fonction du plan d’aménagement intérieur souhaité.

Plusieurs options permettent de personnaliser et d’adapter votre projet en fonction de vos envies : consoles, galeries, agrandissements, garages,….

Par ailleurs l’évolutivité du système constructif développé permet, via des sas de liaison, de combiner plusieurs modules entre eux, comme un légo.

Des exemples d’associations possibles peuvent être présentés pour différents projets.

Pour la construction, vous avez le choix entre le kit complet livré pour l’autoconstructeur ou le kit complet levé par un professionnel agréé MME ; 

Une construction clef en mains grâce à nos partenaires peut aussi être proposée.

Bien que cela soit possible au plan national grâce au réseau de commerciaux agréés MME, AZURHOMERIVIERA vous propose de construire votre maison modulaire évolutive sur les départements suivants : les Bouches du Rhône, le Var et les Alpes Maritimes. 


Si vous souhaitez construire une MME en dehors de ces départements, contactez-nous pour être mis en relation sur votre département.

Notre point fort : MME construit en bois français, avec une usine française et toutes les garanties de la loi française.

En savoir plus : 


AZURHOMERIVIERA

Website: Maison Modulaire Evolutive (MME) et obtenez gratuitement votre devis en ligne. Des questions ? Appelez Emmanuel au 06 09 37 41 32 ou mél : ecamanu@gmail.com


  


Les enjeux d'un habitat plus durable :

Sur l'usage du sable :

Le sable est la deuxième ressource naturelle la plus utilisée après l'eau, avec pour principale application la construction (près de 15 milliards de tonnes sont extraites chaque année dans le monde). 

Le sable rentre dans près de la moitié de la composition du béton; L'origine du sable peut provenir de carrières et de mines, son emploi massif a conduit de nouvelles sources d'approvisionnement, les rivières, les lacs et les fonds marins.  

Les conséquences sur l'environnement sont d'une part, un recul des plages de 75 à 90% d'entre elles sont dans cette situation, et d'autre part une biodiversité très affectée par la modification du milieu.






les mots-clés :

habitat écologique, maison modulaire, maison ossature bois, ossature bois, kit de construction, autoconstruction, maison préfabriqué, maison modulaire, maison évolutive, nouveaux habitats, construction, construction alternative, maison, logement, habitat contemporain, habitation, empreinte écologique, maison du futur, habitat du futur, écoconstruction, nature, géothermie, paille, bois, architecture durable, urbain, urbanité, gravats, humanité, architecture, habitat, habiter, béton à gradient, énergie grise, agrandissement, nature, ruche, agriculture urbaine, ville, toits, toits végétalisés, connexion, lien, futur, futurologie, bois Français, usine Française, biomimétisme, inspirer, architectes, empreinte carbone, aménagement, fondations, Milan, Stefano Boeri, Bosco Verticale, tour, Italie,architecte, droits, naturel forêt verticale, tours, urbain, Masdar, Emirat, Abu Dhabi, ville intelligente, réorganisation, restructuration, transports, Emirats Arabes Unis, modernes, construction, garantie, mode vie, habitants, la fibre de bois, biodiversité, le sable, rivières, lacs, fonds marins, recul des plages, composition du béton, habitat durable, sources d'approvisionnement, carrières, mines, recul, milieu, ressource naturelle, eau, sur le sable, plomberie, cloisons, tonnes de sable, durabilité sociale Danemark, neutralité carbone, ville de Copenhague; éclairage naturel, led, architecture contemporaine, green Lighthouse, Université de Copenhague, réversibilité des bâtiments, réversibilité, choix de l'emplacement, emplacement, écoconception, écovillage, éco-lieu, Moray, Findhorn, village, épuration des eaux usées, Ecosse, Nord de l'Ecosse, parc éolien, production, empreinte carbone, aliments, aliments biologiques, biologiques, carbone, construction, développement soutenable, social, économique, technologies écologiques, technologie,