Écologie, habillement et mode éthique



La marque KPLN ou comment la ‘’mode green’’ se distingue dans une industrie textile réputée polluante !

Saviez-vous qu’un jean peut parcourir jusqu’à une fois et demie le tour du monde, du champ de coton à sa vente en boutique et qu’il faut entre 7 000 et 11 000 litres d’eau à sa fabrication, soit l’équivalent de 285 douches. Idem pour un t-shirt, vêtement textile « universel », dont l’empreinte carbone est d’environ 5 kg, soit près de 20 fois son propre poids. 


Il s’en vend près de 2 milliards de pièces par an sur la planète, et tout le monde ou presque en porte !

Ce sont des exemples parmi tant d’autres qui démontrent du fort impact environnemental de la filière textile, la deuxième industrie la plus polluante dans le monde, juste après celle du pétrole et cela devrait s’aggraver dans les années à venir. 


Selon l’institut de l’économie circulaire, la production mondiale de vêtements devrait en effet tripler d’ici à 2050, sous l’effet conjugué de l’augmentation de la population et du développement de la « mode rapide », qui mise sur un renouvellement permanent des collections pour doper les ventes.

Pourtant, depuis quelques années, émerge une ‘’mode éthique’’, une ‘’mode green’’ écoresponsable qui propose des vêtements conçus avec des matières naturelles et biologiques.

Mode éthique et écologique. Fabriqué en France. Marque KPLN.


La marque KPLN est un acteur de cette tendance qui associe le textile et la nature. Elle a été créée par la styliste Maïté Cappellen et est basée à Sanary-sur-Mer. KPLN dispose d'une gamme de vêtements biologiques, écologiques, intemporels et 100% fabriqués le sud de la France.

La gamme est fabriquée dans des tissus bruts non traités, à base de fibres naturelles, teints avec des pigments végétaux sans aucune substance chimique et avec des colorants labellisés Gots*et Reach* selon des procédés respectueux de l’environnement et de la santé de la peau. 
 

C’est dans la technique d’extraction directe des couleurs de la plante et les procédés de teinture sans substance chimique nocive que réside l’innovation KPLN !


Les créations sont produites en séries limitées et renouvelables et sont issues de filières labellisées écologiques 100% « made in France », avec une garantie de traçabilité, qualité des produits mis au point par des tests rigoureux.


KPLN fonctionne sur un circuit de fabrication court, de proximité avec des stocks minimes. Cela permet de réduire l’impact de la production textile sur l’environnement et des déchets associés, lutter contre la production de masse et éviter le gaspillage, sans pénaliser le pouvoir d’achat de la clientèle.


De plus, avec de code promo BCRHIP1905, vous disposez d'une remise valable sur toute la boutique, pour vous rendre sur le site Internet de KPLN : http://www.kpln.fr


" Chaque fois que vous dépensez de l'argent, vous votez pour le type de monde que vous voulez. " Anna Lappé,

Mode éthique et écologique. Fabriqué en France. Marque KPLN.


*Gots (Global Organic Textile Standard ) : Certification internationale de produits textiles qui permet de garantir l'origine biologique des fibres et assure qu'à toutes les étapes de production et transformation du textile les procédés de production utilisés soient socialement responsables et respectueux de l'environnement (les métaux lourds, les formaldéhydes, les enzymes OGM et les amines cancérigènes sont interdits).


*Reach (Registration, Evaluation, Authorization and Restriction of Chemicals) : Réglementation imposée par la Communauté Européenne visant à mieux protéger la population, la planète et les travailleurs contre les dangers des produits chimiques. 

La seconde vie des vêtements avec le recyclage

Après avoir été portés de nombreuses années, les vêtements peuvent avoir une seconde vie après un recyclage. 

En effet, en déposant vos vêtements usagers dans les conteneurs installés souvent près de chez soi, les vêtements anciens serviront de matières premières pour la fabrication d'écomatériaux, comme isolant thermo-acoustique et hygrométrique, le «Métisse» pour les toitures, des murs, des cloisons, des planchers (composé à 85 % de fibres issues du recyclage et 15 % de polyester servant de liant) ou comme chiffons, et si les vêtements sont en bon état, dans ce cas ils seront revendus dans des friperies.

Il existe par exemple conteneurs ceux de "Le relais" qui assure la collecte, le tri et la valorisation des anciens vêtements.

Ce recyclage est effectué par des publics sur un parcours de réinsertion sociale et de lutte contre l'exclusion


L'écologie a donc aussi une visée d'insertion sociale. 

En savoir plus voir http:/www.lerelais.org







les mots-clés :

mode éthique, mode rapide, mode green, fast fashion, Reach, Gots, circuit de fabrication court, vêtements bio, habillement bio, habillement, socialement responsable, Communauté Européenne, textile, gaspillage, textile made in France, thermo-acoustique, écomatériaux, recyclage, vêtements, friperies, insertion sociale, enzymes OGM, réglementation, bio, fabrication française, fabriqué en France, production textile, fibres issues du recyclage, tissus bruts, Anna Lappé, hygrométrique, le métisse, collecte des vêtements, tri des vêtements, éthique, fabricant française de vêtements, textile made in France, sans substance chimique nocive, labellisé écologique, vêtements écologiques, vêtements de matière naturelle, pigments végétaux, industrie vestimentaire, Sud de la France, Sanary-sur-Mer, garde robe, le relais, Maïté Cappellen, KPLN, responsable, lutte contre l'exclusion, seconde vie des vêtements, habillement bio, biologique, innovation, polyester, tests rigoureux, qualité des produits, lutte contre la production de masse, respect de l'environnement, respect de la peau, produits chimiques, fibres naturelles, garantie de traçabilité, boutique en ligne KPLN, extraction directe des couleurs de la plante, site Internet de KPLN, plante, couleurs naturelles, planète, mode, vêtement textile, t-shirt, jean, industrie textile polluante, filière textile, fabrication,